Un espace idéal ?

Idéal de vie présent ou quartier d'avenir ?

Que reste t-il d'innacompli ?

La Plaine Saint-Denis est rappelons-le un quartier d'avenir dont le mot d'ordre reste aujourd'hui « projets ».

On remarque premièrement des inégalités entre les types de populations fréquentant et/ou résidant à la Plaine. La tertiarisation récente et massive de la zone ainsi que le réaménagement du quartier ont accentué les fractures socio-spatiales subsistantes ; la population anciennement dites « ouvrières » en place depuis son immigration loge dans des bâtiments délabrés toujours dans l'attente d'une rénovation et côtoie une population modeste qui loge dans des appartements fraîchement construis, à première vue très confortable. De plus, chaque jour, une population plus élégante se rend chaque matin aux bureaux de son entreprise disposée dans le quartier.

Même si beaucoup d’aménagements ont été réalisé et si ce quartier ce démarque déjà des autres de sa commune comme étant une sorte de « ville dans la ville », il reste encore une quantité de chose importante à mettre en place. 

On voit bien le désire de la commune de marquer l'indépendance de ce quartier, néanmoins celui ci manque véritablement d'un centre publique, là ou les habitants pourraient se rassembler et partager ensemble. Hormis avec le Stade de France, il  y a très peu d'animation et l'absence de vie commune est assez flagrante. La vie de quartier est assez calme, beaucoup    de logements sont encore vides tandis que d'autres sont toujours en construction ou en rénovation.

Le centre commercial inauguré en mars 2011, mais toujours en aménagement ne remplacera pas les petits commerces de proximités que réclament les habitants.Le projet d'installation d'un grand Stade nautique est toujours en suspend, et les moyens financiers nécessaires manquent toujours à l’appel.        Au niveau de l'éducation, 2 écoles ainsi qu'un collège se sont construites ces dix dernières années dans le quartier de la Plaine, mais jugés encore insuffisant par les habitants qui réclament qui plus est la construction d'un lycée.

Le prolongement de la ligne 12 du métro, ainsi que de la ligne 3 du tramway Île-de-France devrait combler le déficit présent en terme de transports.

La Plaine St-Denis n'est pas épargnée par la forte criminalité touchant le département de la Seine Saint-Denis ces dernières années, le commissariat situé au niveau du la zone de Landy ne répond pas réellement aux attentes de la populations en matière de sécurité. Si les agressions sont plus répandues dans le centre ville, les cambriolages et les nombreux trafics restent tout de même fréquent à l'échelle du quartier.

 

Comme le dit Didier Paillard, maire de la ville de Saint-Denis, il faut pour la Plaine « laisser faire le temps ». Un quartier tourné vers l'avenir, qui nécessite encore des moyens financiers et des investisseurs pour véritablement évolué et devenir quasi-indépendant à la commune.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site